Education à l’écologie

 CHEMIN20201CHEMIN20201

« Un texte est, un paysage
inscrit sur le papier. Un paysage est, un texte inscrit sur la terre »
ZHANG CHAO,
L’Ombre d’un rêve,97

10

 

D’où vient le  concept de développement durable ?

Le concept de « développement durable », proposé par l’Union internationale pour la conservation de la nature, apparaît en 1980.

La définition du développement durable est formulée, en 1987, par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement, créé en 1983, par l’Assemblée générale des Nations-Unies, dans son rapport « Notre avenir à tous » :

« un développement qui répond au besoin du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». Le développement soutenable présuppose un souci d’équité sociale entre les générations, souci qui doit s’étendre, en toute logique, à l’intérieur d’une même génération. » ;

 

http://www.assemblee-nationale.fr/12/controle/delat/dates_cles/concept.asp

Les 3 piliers qui le constituent :

  • la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, « Le développement implique une transformation progressive de l’économie et de la société. […] Le développement soutenable présuppose un souci d’équité sociale entre les générations, souci qui doit s’étendre, en toute logique, à l’intérieur d’une même génération. ». Cette notion avait été élaborée lors de la conférence de Stockholm, en 1972, d’où il était ressorti :

La Conférence des Nations unies sur l’Environnement humain, en 1972, confirme la nécessité « d’intégrer l’équité sociale et la prudence écologique dans les modèles de développement économique ».

Dans son principe 8, elle énonce que « le développement économique et social est indispensable si l’on veut assurer un environnement propice à l’existence et au travail de l’homme ». A l’issue de cette conférence sera créée le PNUD et le PNUE.(Programme des Nations Unies pour l’environnement et le développement) 

 Les conventions majeures de ces 40 dernières années :

  • 1972, conférence de Stockholm à partir de laquelle sera créé le PNUE/UNEP.
  • 1987, conférence des Nations-Unies, d’où émergera le rapport BRUNDTLAND sur l’environnement et le développement,
  • 1992, conférence de Rio, d’où seront émis des principes et les Agendas 21.
  • 2002, Johannesburg.

Le rapport Brundtland pose le principe dans lequel, il faut faire attention aux populations les plus fragilisées et défavorisées dans une vision à long terme (qui sera repris dans les objectifs du Millénaire à l’horizon 2015) afin que les besoins de bases puissent être satisfaits.

Le développement de l’environnement doit s’articuler avec un développement social et économique dans cette même vision. La définition du développement durable dans le rapport Brundtland : « Répondre aux besoins présents sans oblitérer les capacités des générations futures à satisfaire leurs propres besoins. »

La conférence de Rio permet de mettre en place les Agendas 21. La question du long terme en matière de biodiversité des espèces peut ainsi être appréhendée de même que les effets de serre et ses répercutions sur la santé, sur l’agriculture, sur le climat.

Elle favorise la création de conventions internationales sur tout ses aspects mais avec des principes d’actions visant : la transparence (information des citoyens), la participation, la prévention (c’est le pollueur qui paie). Suite….